Les 3 éléments clé du Nido

Le Nido est un espace que bébé aime, il va pouvoir expérimenter les mouvement de son corps jusqu'au développement de sa motricité fine. De sa naissance jusqu'à 3 ou 6 mois, l'enfant croit que son corps est le prolongement de l'environnement qui l'entoure. Ce matériel va donc l'aider à comprendre son corps, et son environnement ainsi qu'à développer ses 5 sens. D'après Maria Montessori "le mouvement est le sine qua non de la vie".

Vous allez pouvoir le faire évoluer en suivant le rythme de votre bébé. Les trois éléments clés d'un Nido:  

L'un des premiers éléments est un matelas ou tapis confortable pour pouvoir laisser votre nourrisson dessus lors de ses moments d'éveil. Il est préférable de placer ce matelas contre un mur pour pouvoir l'associer au miroir. Le fait de placer votre enfant sur ce tapis vas lui permettre de se familiariser avec l'environnement qui l'entoure, de mieux comprendre et visualiser les espaces ainsi que tous les éléments qui se situent autour de lui (chambre, séjour…).  Le miroir constitue le deuxième élément, il doit être disposé à fleur du matelas, il est important que votre enfant puisse se voir en entier dedans lorsqu'il est couché mais aussi lorsqu'il se mettra debout. Cela lui permettra de se familiariser avec son corps, ses mouvements et ses expressions de visage. Il va aussi lui permettre de voir les personnes qui arrivent derrière et ainsi le rassurer. Le miroir va évoluer avec votre enfant grâce à une barre de brachiation qui peut se fixer à différents niveaux. Cette barre va lui permettre de muscler ses bras et de l'aider a trouver son équilibre pour  l'accompagner lors du passage de la station horizontale à verticale. Plus tard lorsque votre bébé aura grandi et n'aura plus besoin de ce Nido vous allez pouvoir utiliser le miroir à la verticale près de son armoire pour qu'il puisse s'observer.  

Pour compléter le Nido, il vous suffira d'installer le troisième élément clé, l'étagère basse qui se situe de part et d'autre du tapis où vous pourrez organiser le matériel pédagogique de votre enfant dans des petites panières ou des plateaux. Il est important de ne pas mettre de porte ni de tiroir sur votre étagère pour que votre enfant puisse voir ses jouets et donc avoir conscience qu'ils existent.  

Ces activités sont disponible en libre services et bien rangées pour donner envie à l'enfant de se servir et pour répondre à sa période sensible de l'ordre.  Sur cette étagère le matériel devra être disposé de haut en bas et de gauche à droite (le sens de l'écriture occidentale).

Maintenant que vous disposez des éléments de base du Nido vous allez pouvoir le compléter de matériel en suivant les phases de développement de votre enfant.

     

 Sur le matelas on pourra disposer un tapis d'éveil, il est bénéfique que l'enfant passe ses 6 premier mois le plus possible sur un tapis d'éveil cela lui permet d'être libre de ses mouvements.  Il existe des tapis double face, avec une face composée de tissu en coton à motif géométrique noir et blanc pour aider au développement de sa vue.

En effet la vision du nouveau-né est très floue pendant ses premières semaines de vie, il a besoin de contraste flagrant (noir sur blanc) pour pouvoir améliorer sa perception des couleurs et développer sa vision.  L'autre face sera sensorielle c’est-à-dire composée de différentes matières pour développer sa sensation et son toucher (cuir, fourrure, daim, coton etc...). Il est préférable que le tapis sois assez grand pour que votre enfant puisse se retourner et se déplacer dessus. 

Pour perfectionner sa vision l'on peut disposer dès sa naissance le premier des quatre mobiles Montessori. Je vous en dis plus ici sur les mobiles. Après avoir proposé plusieurs fois les 4 mobiles Montessori à votre bébé, vous allez pouvoir passer au hochet suspendu vers 3 mois, 3 mois et demi. C'est une étape transitoire, avant de lui proposer les hochets à attraper et manipuler.  Le grelot et l'anneau en bois sont les deux objets essentiels à suspendre car ils permettent une interaction. Ils sont accrochés à un ruban et celui-ci est suspendu à un élastique fixé au plafond. Ils se présentent un à la fois, et se positionnent assez bas pour que votre enfant puisse le faire bouger avec ses bras. Au début bébé aime toucher le hochet suspendu avec ses mouvements involontaires et remarquer qu'il revient toujours à la même place, cela va lui permettre de prendre conscience que ses gestes ont un impact sur son environnement. L'élastique dont je vous parlais plus tôt, est accroché au plafond et va permettre à l'enfant de porter l'objet à sa bouche, le tirer, le lâcher et ainsi lui permettre d'entrainer sa perception de la profondeur. 

Pour ne pas que votre enfant se lasse, pensez à intervertir avec les mobiles et les hochets suspendus, vous pouvez aussi lui proposer un portique d'éveil.

Le portique d'éveil est de préférence en bois pour favoriser les matériaux nobles, il doit être composé d'éléments interchangeables et solidement fixés. Les premiers éléments à proposer à votre enfant seront en noir et blanc puis on privilégiera les couleurs primaires pour favoriser le développement de sa vision. Pour que votre enfant puisse faire bouger et attraper les objets, ceux-ci doivent être à hauteur de ses mains.  Grâce à ses observations il va pouvoir développer son intelligence ainsi que le principe de cause à effet. Vous comprendrez qu'il est temps de lui proposer les objets libres (hochets) lorsqu'il arrive volontairement à attraper les objets suspendus.

Avant de proposer un hochet ou jouet à votre bébé il est important de se poser quelques questions: 

    - Est-ce que cet objet suit le développement de mon enfant ?

     - Est-il capable de s'en servir s'en servir?

     - Quel est l'objectif de cette manipulation?

Petit détour vers l'intérêt des hochets pour mieux comprendre leur utilisation. Les différents hochets vont permettre à votre enfant de développer petit à petit sa coordination œil/main, essentielle pour commencer à écrire et tenir son crayon avec la préhension palmaire (la pince). Il va aussi pouvoir mettre en relation l'objet dans sa main et la forme qu'il voit, il va ainsi expérimenter les différences de textures, de poids, de température que comportent les hochets. Lorsque vous allez proposer un hochet à votre enfant il va tout d'abord l'utiliser avec tout son bras comme une entité unique, sans se servir de son poignet. Les hochets vont pouvoir lui permettre de dissocier son poignet de son bras et ainsi accentuer la connaissance et la précision des mouvements de son corps. Comme pour le reste de l'environnement de votre enfant il est souhaitable de privilégier les hochets naturels et nobles comme ceux en bois, en tissu, en cuir, en argent. Ainsi que de faire attention au poids et à l'envergure du hochet dans la petite main de votre bébé pour qu'il puisse prendre du plaisir en le manipulant et bénéficier d'un véritable intérêt. De nombreux hochets existent sur le marché (je ferai prochainement un article sur les différents hochets). Je vais donc vous laisser le soin de les observer.

2 commentaires

  • Bonjour, je me posais une question par rapport a l’installation ,aviez vous mis un miroir incassable ? Si oui ou puis je en trouver un ? Je vous remercie pour tout ces bons conseils :)

    VALENTINE ROMME
  • Bonjour, je me posais une question par rapport a l’installation ,aviez vous mis un miroir incassable ? Si oui ou puis je en trouver un ? Je vous remercie pour tout ces bons conseils :)

    VALENTINE ROMME

Laisser un commentaire

Nom .
.
Message .